Sortie il y a tout juste un an, la G500s voit déjà sa remplaçante arriver en rayon. Au programme, un nouveau design, un capteur allant jusqu’à 12 000 DPI, 11 boutons programmables, une glisse améliorée et un réglage de la répartition du poids poussé… Voici donc mon avis après 15 jours d’utilisation sur Titanfall, CS:GO et… Photoshop.


1// Packaging.

logitech g502 proteus core
“Out of the box”

Comme d’habitude avec Logitech, on se retrouve face à un packaging compact et soigné qui protège bien la G502. Cette dernière vous sera livrée avec ses différents poids de customisations, un aimant (dont je n’ai toujours pas compris l’utilité) et c’est tout ! Pas de cd de drivers, il vous faudra obligatoirement passer par la case download pour télécharger la dernière version du logiciel qui gère tous les périphériques de la gamme gaming de Logitech disponible ici, ce qui est bien dommage pour un produit vendu environ 80€.


2// Design et finitions.

logitech g502 proteus core
OLIVIER ! TU VAS M’NIQUER LA BATTERIE !

Bien que je ne sois pas particulièrement fan des looks “kikoo agressif gamerz tuning _tavu”, je suis plutôt satisfait du design général de la souris, qui arrive malgré tout à rester assez sobre pour que l’on ait pas l’impression d’avoir emprunté le mulot de Christophe, fan des rencontres tuning sur le parking d’Auchan Englos.
La, ou plutôt, les surfaces sont d’excellente qualité avec de grandes parties recouvertes d’une surface de type “gomme” pour un confort optimal, qui semble assez épaisse pour tenir dans le temps, contrairement à la g700 qui perdait cette couche au bout de quelques semaines d’utilisation comme on peut le voir ici :

g502
On remarquera l’usure importante de la gomme sur la G700 (à gauche)

Les boutons semblent solides et le petit logo lumineux (la lumière est pas désactivable) est finalement assez sympa et se marie bien avec le témoin d’allumage de mon boitier Fractal . Le câble est recouvert d’un tressage noir qui apporte une bonne protection sans rendre le tout trop rigide.

Malheureusement, pas de “sans faute” ici puisque la molette et le petit renfort gris en forme de triangle situé sur la tranche, donnent une désagréable impression d’avoir affaire à du plastique cheap, digne d’une souris “Trust” ! Dommage, car ce sentiment n’est finalement dû qu’à la couleur de ces pièces.


3// Prise en main.

logitech g502 proteus core
Une prise en main exemplaire

Cela se remarque au premier coup d’œil, la g502 est tout sauf une souris ambidextre ! Les habitués de chez Logitech seront ici en terrain connu (et conquis ?), les autres trouveront une souris à l’ergonomie très bien pensée avec une courbure excellente qui permet à la main de se poser de manière naturelle et qui limite la fatigue du poignet.

Les côtés sont légèrement concaves pour une bonne prise en main lorsque l’on soulève le mulot, et la surface plate (très fortement inspirée de la vieille MX Revolution) permettant de poser le pouce est un gros plus qui manquait clairement aux autres souris de la série G. Les 11 boutons (programmables) sont parfaitement accessibles, et leur résistance au clic n’est ni trop prononcée, ni trop faible.

La coque n’étant pas monobloc, les 2 boutons principaux sont totalement indépendants l’un de l’autre, ce qui les rend plus rigides; les sensations de clics sont très bonnes, si ce n’est parfaites ! À noter que le clic gauche est légèrement concave, ce qui, je trouve, permet une prise en main naturelle et agréable.

logitech g502 proteus core
Design monobloc (G700) vs éléments séparés (G502)

La molette (débrayable) est agréable, avec un crantage ni trop long, ni trop court et un clic franc et régulier. Le plastique (moche) utilisé pour cette pièce semble assez “mou” et apporte un grip bienvenu, là encore, je ne vois rien à reprocher en dehors de sa couleur. Il est possible, tout comme sur sa petite soeur, la g500, de personnaliser le poids de la g502, à ceci prêt que cette fois, vous pourrez aussi vous amuser à le répartir là où vous le souhaitez !

Un système de personnalisation très bien pensé !
Un système de personnalisation très bien pensé !

De base, la souris est assez légère (121 g), mais vous avez la possibilité de bloquer différents lestes (5 sont fournis) de 3,6g de sorte à obtenir le poids et la répartition voulue, vous replacez le capot et c’est tout ! Aucun jeu à signaler une fois les pièces en place, j’adore !


4// Glisse et capteur.

logitech g502 proteus core
Des patins, DES PATINS PARTOUT !

J’ai testé la glisse de la souris sur 2 tapis, le premier un vieux Razer Vespula et le second un Corsair Vengeance MM600 Gaming flambant neuf. Les patins son nombreux (6), larges, de bonne qualité et offrent une excellente glisse. A voir sur le long terme mais leur “douceur” me semble un peu trop prononcée pour leur offrir une durée de vie très longue (en même temps, ça se remplace facilement pour moins de 5-6€…) Le capteur à 12 000 dpi n’est là que pour donner du boulot au département marketing, mais il faut tout de même avouer que celui-ci fait très bien son travail ! Aucun décrochage à signaler que ce soit sur la surface du bureau ou sur les différents tapis, même sans avoir fait la fameuse “calibration à la surface” dans les drivers (j’aborderai ce sujet un peu plus loin).

MàJ du 21/11/2015 : Je vous confirme la relative fragilité des patins d’origine après 1 an et demi d’utilisation et vous invite à jeter un coup d’œil ici : http://alex-is-pc.fr/2015/11/changez-vos-patins-de-souris/
Pour le reste, mes impressions n’ont pas changées et je suis toujours aussi satisfait de mon acquisition.


4// Software.

Configuration et calibration.
Configuration et calibration.

Qui dit G séries dit automatiquement “Logitech Gaming Software” pour la gestion des drivers et de la configuration du périphérique. Là encore, aucun soucis pour les habitués de la marque Helvétique, on est toujours en territoire connu !
Pour les autres, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un logiciel permettant de régler et calibrer tous les périphériques de la gamme branchés sur votre ordinateur. Le logiciel est instinctif, propre et efficace. Il permet de personnaliser chaque boutons, définir les différents paliers de sensibilité que l’on peut changer à la volée ingame, et d’enregistrer le tout sois sur votre ordinateur, sois directement dans la mémoire embarquée par la G502.

Petite nouveauté: il vous sera possible de calibrer le capteur en fonction de la surface via le logiciel (voir image ci-dessus), ce qui vous permettra de tirer le meilleur de votre souris en toutes circonstances !


5// Verdict.

Je suis conquis ! Si vous n’êtes pas à la recherche d’une souris ambidextre et que vous souhaitez un bon périphérique ergonomique, précis, personnalisable, solide et incroyablement efficace, FONCEZ ! Il est impossible que vous le regrettiez !

 

 

 

 

Logitech G502 Proteus Core

Précision100%
Ergonomie95%
Glisse95%
Software90%
Prix70%

Be the first and rate this post Rate It

Only logged in users can rate this post

90%

TRÈS BON Author Review

0%

Not rated yet. Users Rate

Summary: Il n’y a rien dans cette souris qui puisse être un réel frein à l’achat, si ce n’est son prix assez élevé.

Facebook Comments

Posted by:Alex

Je suis passionné par la photographie, l'esport, les nouvelles technologies, les jeux vidéo, le cinéma Coréen et les voyages... // Quake 3 & CS ruined my life...